[Accueil] ---- [Penseurs Perchés] ----- Gentillesse

Histoire de la gentillesse

Pour essayer d'ôter toute ambiguïté sur la notion de gentillesse, commençons par en clarifier le sens. (Le dictionnaire historique d'Alain Rey nous donne un sérieux coup de main.)
On constate que le concept de gentillesse a beaucoup évolué au cours des siècles. (Sans doute cette évolution est elle-même porteuse de signification.)

Gentillesse provient du latin "gentilis" : "propre à la race". Gentil désigne donc au départ un individu de race noble. Puis le sens va évoluer et sous l'aire chrétienne désigner un païen (quelqu'un dont on ne partage pas la religion). Il faut attendre le 12ème siècle pour que le concept de "gentil hom" (qui donnera gentilhomme) apparaisse et prenne les sens de "ce qui plaît" et évolue enfin vers la bienveillance et la délicatesse morale. A notre époque marquée par la recherche de l'efficacité et de la rentabilité (l'époque de la démocratie marchande) le mot va prendre une connotation péjorative et ironique en désignant quelqu'un de naïf, un peu niais (il est bien gentil !).

Récemment, avec la recherche de convivialité, on redécouvre tout ce que la gentillesse peut apporter.... Une aventure, au pays de l'attention aux autres.